Toggle navigation

Histoire du Château Dennenlohe de 1167

Selon l’ouvrage de Paul de Setten publié en 1743, le domaine est mentionné pour la première fois en 1167 sous le nom de Dennelohe, Tennelohe ou bien encore Dentlein.

1167 Le Baron Hartwicus von Lierheim, 36ème évêque d’Augsburg, en est alors propriétaire.

1337 Heinrich von Truhendingen lègue le domaine, alors connu sous le nom de Dentlein, à son neveu Ludwig Graf zu Oettingen 

1400 Dennenlohe passe entre les mains de Holtzingen.

1430 Sigmund von Leonrod rachète à Hermann von Hornburg le château et de nombreux autres biens, pour  une valeur totale de 900 florins. 

1436 Il lègue la propriété à ses fils Fritzen et Wihlem von Leonrod

1508 Hans von Leonrod vit à Dentlein

1511 Wilhem von Leonrod hérite du domaine

1530 Dans les archives apparaissent les noms de Erhardt von Leonrod, chanoine de Passau, de Johann Friedrich v. Leonrod, infirmier à Zimmern, qui ont repris la propriété de leur père Jörg von Leonrod

1536 Wilhelm Jörg von Leonord épouse Dorothea Freiin von Haideck

 

1589 Par alliances, Dennenlohe devient la propriété de la famille von Schenk-Castell, qui a employé différents baillis de 1589 à 1702 chargés d’administrer Dennenlohe

De 1637 à 1702, le Margrave d’Ansbach souhaite acheter Dennenlohe – en vain !

1711 Paul Martin Eichler von Auritz et son frère, qui résident à Gunzenhausen, rachètent le domaine seigneurial et font construire entre 1734 et 1750 le château tel qu’on le connaît aujourd’hui, avec ses dépendances et ses jardins

 

1773 Le Baron Johann de Fries rachète l’ensemble du domaine pour 150 000 florins, avec « 24 orangers … avec de nombreux fruits… 30 branches de romarin… 70 clous de girofle… 5 figues d’Inde… 4 petits figuiers… 2 petits grenadiers… etc. »

 

1802 Le Comte Carl Theodor de Pappenheim rachète le château et l’offre à son frère, le Comte Friedrich Albert de Pappenheim en 1820

 

 1825 Le Baron Johann Gottlieb von Süsskind de Augsburg rachète le château de Dennenlohe, ainsi que toutes ses dépendances et les droits sur la brasserie de Unterschwaningen pour 150 000 florins. 

1844 Le Baron Albert von Süsskind acquiert Dennenlohe pour 180.000 florins. Son fils aîné, le Baron Gottlieb von Süsskind en hérite après sa mort. Il épouse Fanny, née Platner, petite-fille de Zacharias Platner, financier et « père » de la première ligne de chemin de fer allemande entre Nüremberg et Fürth.

 

1910 Le château devient la propriété du Baron Ludwig von Süsskind, son frère aîné n’ayant pas d’héritier.

1950 Le Baron Kurt Gottfried von Süsskind hérite du château et de toutes ses dépendances.

1978 Le Baron Robert Andreas Gottlieb von Süsskind reprend Dennenlohe. C’est lui qui est à l’origine des jardins et du Parc à Rhododendrons tels qu’ils existent aujourd’hui.

 

1980 L’actuel baron, Robert von Süsskind, prend en charge la propriété

1990 Aménagement du Parc à Rhododendrons

1994-1998 Rénovation de l’ensemble du château et de la chapelle

1998-1999 Création du Jardin Perse

A partir de 2000 Nouvelles plantations sur les îles du Parc à Rhododendrons et construction de l’arène

2004 Restauration de la ferme en un temps record (seulement 4 mois !)

2006 Après 3 ans de négociation, le permis de construire pour le parc paysager est enfin accordé : lancement immédiat du projet ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deutscher Gartenbuchpreis
European Gartenbook Award
European Garden Photo Award by Schloss Dennenlohe

A propos de nous

Château Dennenlohe a été construit en 1734 avec toutes ses dépendances et est considéré comme l'un des plus beaux ensembles baroques de Bavière. Le château est entouré par le plus grand parc dans le sud de l'Allemagne et Rhododendron de 25 hectares de jardins paysagers.

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et ne manquez pas de nouvelles.

Inscription